Le couple atypique HP/HS

À l’image des saisons qui passent, un couple évolue sans cesse, car chaque individu qui le compose ne peut stopper son évolution tant celle-ci est naturelle.

Au fur et à mesure des années le couple change, s’invente et se réinvente, et ce qui a lié les personnes disparait ou se renforce et il faut s’adapter sans cesse.
Il serait illusoire de vouloir que dans sa vie, et tout au long de sa vie de couple, cela soit un long fleure tranquille; beaucoup n’ont pas envie de travailler sur leur couple, tant ils sont déjà épuisés par le reste de leur vie… Il semble alors plus pratique de reprocher à l’autre son changement, ou son non-changement.

Mais un couple ça se travaille, et ça devrait être une priorité, même avant celle du travail ou de la parentalité. Car votre couple est la base de votre famille!

Loin de moi l’idée de me positionner contre les séparations, absolument pas! Mais en tant que médiatrice je trouve toujours dommage de voir des couples attendre “trop longtemps” avant de travailler chacun sur soi et sur son couple… Car il est évident que plus on attend, plus il est difficile après de travailler sur la complicité conjugale.

Cependant, s’il n’est déjà pas facile de faire couple, c’est encore autre chose quand l’un des deux est HP ou HS, ou encore quand les deux le sont. À l’image d’un volcan en fusion, où tout est d’une grande densité, l’atypisme se mêle inévitablement au couple, pour le meilleur comme pour le pire! 🌋

Alors si toi aussi tu es dans un “couple atypique”  cet article est pour toi !

1. Quand atypisme rime avec trop -isme

Et oui pas facile quand on semble “trop tout” ou que notre personnalité est un superlatif à elle toute seule! mdr
On semble parfois trop susceptible, trop prise de tête, trop sérieux, trop fusionnel … Mais on est aussi trop passionné, trop aimant, trop généreux, trop engagé, trop loyal etc…

Rien n’est un problème quand on sait que la tolérance, c’est apprendre à accepter sans pour autant comprendre

Avec le rapport de force constant de nos sociétés, difficile de ne pas le mettre en place au sein même du couple. On en vient donc à questionner sans cesse la légitimité des faits et des émotions de l’autre; pire encore, à faire des interprétations sur ce qu’il a dit ou fait! Et ce qui fait péter un plomb dans un couple neuro-typique, fera exploser le disjoncteur chez les atypiques!

Apprenons à accepter nos différences, même si on ne comprend pas toujours pourquoi il/elle pense comme cela ou agit comme cela. Partons non pas du principe “j’ai raison/tu as tort”, ou “il/elle doit changer”, mais plutôt : “je sais qu’il/elle m’aime, me respecte et n’est pas de mauvaise foi”. Dans un couple respectueux, personne ne souhaite faire du mal à l’autre, alors partons de cette vérité confiante pour avancer ensemble.

Et commencez par prendre le temps pour vous accepter vous-même, accepter l’autre comme il est et votre couple parfaitement imparfait… Vous perdrez moins de temps à vous juger; et plus à vivre et à vous aimer

2. As-tu des antennes ?

Toi aussi il t’arrive de ressentir quand une personne ne va pas bien, alors même qu’elle ne fait que traverser la pièce?
Ressens-tu quand quelqu’un ne t’aime pas alors même qu’il ou elle n’a rien laissé paraître?
T’arrives-t-il aussi de ressentir un bonheur immense juste en voyant un coucher de soleil? Et une gratitude à t’en faire exploser le coeur quand tu entends le rire de ton enfant ?
Alors si oui, tu as bien des antennes 😃

Les antennes, les atypiques en ont plein … Trop ?!

Parfois elles sont bien utiles, par ex pour nous l’empathie, parfois elles sont simplement chiantes

En couple, c’est pas toujours facile de capter les émotions de l’autre, elles nous transpercent alors qu’on a déjà les nôtres à accompagner (et non à gérer 😉)… Alors ça semble plus facile si on a un.e partenaire pas “trop tout”… sauf qu’on est bien content.e quand le/la partenaire en question comprend aussi ce que l’on vit ^^

Qu’importe le nombre d’antennes cumulées au sein du couple, du moment que chacun peut et sait communiquer… Et tout s’apprend! La communication non violente est pour moi une des clés pour tout couple atypique (ou non), afin d’expliquer le mode d’emploi de nos antennes…
D’ailleurs à ce sujet si tu t’inscris à la newsletter ci-dessous tu auras accès à une conférence d’une heure sur la communication bienveillante dans le couple !

3. Petit grain de sel

Pour cette 3ème partie sur le couple atypique, j’aimerais bien qu’on réalise tous.tes ici la chance que l’on a d’être ce petit grain de sel, ou d’avoir ce petit grain de sel dans nos vies. Ce tout petit grain qui fait toute la différence, qui amène plus de piquant, ou plus de douceur, ou en tout cas plus de goût! 🌶

Je t’ai parlé précédemment de ces petits “trop”, mais aussi  des trop positifs… ce qui serait génial donc de voir les choses du bon côté et qu’on commence à apprécier, tous.tes ensemble, cette chance qu’on a et qu’on offre au monde!
.
Car que l’on soit ou non en couple, si on ne réalise pas qui on est, avec toutes les belles choses qu’on peut aussi offrir, il sera difficile de se sentir bien avec un.e autre.
La reconnaissance ne vient pas de l’autre, mais de soi-même!
Car l’autre ne voit que ce qu’on lui donne à voir !
(Petit clin d’oeil à mes coaché.es du coffret ailes et graines, car l’étape 2 parle de la confiance en soi!).

Mais parfois pour à apprécier ses atypismes, il faut commencer par les voir et les aimer ailleurs …

Alors sauras-tu apprécier tous les grains de folie que tu as dans ta vie?

4. Si je vous en parle, c’est que je connais…

17 ans que nous nous connaissons avec Alexis, dont 10 passés ensemble.
Nous sommes tous les deux HP et tous les deux hypersensibles, mais différemment!
Et tu rajoutes à cela 2 enfants hypersensibles également, tu mixes le tout avec de l’instruction en famille et un travail à la maison… tu obtiens notre quotidien ! 🤣

Car oui, nous avons fait le choix de passer le maximum de temps possible avec ceux qu’on aime, on a donc repensé totalement notre mode de vie et notamment le fait de quitter la ville et de devenir minimaliste.

Le fait d’être toujours les uns avec les autres, pour ne pas dire les uns sur les autres ^^ et au vu de nos particularités bien marquées (et assumées💪🏻), nous a poussé à apprendre à communiquer avec bienveillance sur nos besoins et nos émotions; car sinon c’est la catastrophe!

En effet, telles des antennes, nous captons tous les 4 les émotions des uns et des autres en permanence, donc si déjà nous ne sommes pas accueillants avec les nôtres, le volcan explose!🌋

Et je parle bien d’accueil et non pas de gestion!

Seule une personne hypersensible peut comprendre dans les faits le cataclysme malveillant qui résulte d’un contrôle de soi imposé !

Alors je ne dis pas que c’est facile, et je nie pas qu’arrivé le soir je ne suis pas soulagée que les enfants aillent au lit, comme tout le monde on a parfois des besoins qu’on ne peut pas totalement satisfaire… mais on a su appréhender tout cela. Comment ?
Avec beaucoup de bienveillance, pour soi-même et donc aussi pour les autres. Car comme tu l’as compris l’un ne peut aller sans l’autre.

Bref tout ça pour vous dire, que ce dont je vous parle ici, je connais, je pratique aussi 😊
Big Up #teamhypersensible

5. Une belle relation se fait sans faux-self !

Je terminerai cet article sur cette idée: le couple atypique ne peut pas survivre au faux-self !

Le plein épanouissement d’un atypique ne peut se faire que lorsqu’il peut être lui-même, sans artifice et sans peur du jugement.
Parfois on peut craindre d’être soi-même, et on met un masque (le faux-self) pour se protéger, surtout en début de relation. Par la suite, en amitié comme en amour, on va petit à petit se dévoiler mais bien vite se rhabiller ou fuir si on ne sent pas l’autre bienveillant à notre égard.

Mais pour que le couple atypique dure et perdure il faut pouvoir aussi se laisser aller, être juste soi, et laisser à l’autre la possibilité de l’être (et bien souvent les deux sont liés: si on ne veut pas laisser toute la place à l’autre, c’est parce qu’on se bride déjà soi-même !).

Alors le mieux à faire, au vu de TOUT ce que j’ai pu vous dire cette semaine, c’est d’assumer pleinement qui vous êtes ! Entièrement, en totalité, et de laisser la graine germer chez l’autre.🌱
Car dans tous les cas, ne pas être soi-même est la pire punition qu’on peut s’infliger, puisque dans ce cas on ne vit pas pour soi mais pour les autres… Et impossible dès lors d’être pleinement heureux! .

Assumez-vous ! Offrez(-vous) le meilleur : vous-même ! 😁

En vous souhaitant une jolie journée,
Elodie

Si cet article te parle ou si tu penses qu’il peut aider une autre personne, n’hésite pas à le partager et donc à donner de la visibilité à ce sujet si méconnu !

La Newsletter qui prend soin de toi

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.