L’apprentissage autonome c’est laisser le petit Homme être en totale autonomie !

C’est lui faire confiance dans son apprentissage et arrêter de penser que sans l’adulte l’enfant restera un petit animal sauvage, et donc qu’il aurait besoin qu’on l’instruise… Non! L’enfant n’a besoin que de la bienveillance de l’adulte; une bienveillance honnête qui lui permet de suivre, et de poursuivre son chemin.

Comme le dit si bien John Holt :  « les enfants s’instruisent sans enseignement ».

Il faut lâcher prise – Aaaaaah, cette maudite et pourtant si précieuse expression… si on l’a sort à tout bout de champ, dans chaque article de développement personnel, de parentalité, de… ne pensez-vous pas que c’est probablement parce que c’est plus facile à dire qu’à faire? Bon effectivement, c’est une notion qui me semble essentielle, vitale même! si on ne souhaite pas interférer dans le cheminement de l’adulte en devenir que vous accompagnez. Il faut faire totalement confiance en l’enfant; depuis sa naissance – et il vous l’a déjà maintes fois prouvé, avec le 4 pattes, la marche, … – il a un élan irrépressible pour apprendre (si tu veux voir ma vidéo sur le lâcher prise: c’est ICI).

L’enfant est sans cesse guidé par son enthousiasme et sa curiosité.

Certains parents pensent que s’ils ne tiennent pas les mains de leur enfant, il ne marchera jamais; certains parents pensent que s’ils n’apprennent pas les lettres à leur enfant, il ne saura pas lire; certains parents pensent que s’ils n’apprennent pas à leur enfant à dire merci, il ne sera jamais poli ! Je vous préserve des exemples les plus exotiques..

Et si je vous disais que je crois réellement que c’est tout l’inverse ! Mes enfants me le prouvent tous les jours. Mon fils aîné a eu envie d’apprendre les lettres – de lui-même-, il avait tout juste 18mois. Ô grand jamais je n’aurais eu de toute façon l’idée de lui proposer si tôt ce genre d’activités. Et encore aujourd’hui il m’a bluffé: en cherchant dans des jeux de société il est tombé sur « des chiffres et des lettres », et a souhaité écrire – en toutes lettres – les chiffres qu’il voyait… Il a d’abord commencé par partir voir une affiche à l’autre bout de la pièce, comment s’écrivait le un, puis le deux, le trois… puis s’est mis à courir dans toute la maison heureux comme un pinson pour aller chercher les lettres et composer les mots (cf photo). Alors, oui bien sûr, si je devais faire ma prof d’école, j’aurais pu dire qu’il y avait eu quelques erreurs, mais qu’importe: je n’ai pas corrigé, car j’ai confiance. Je sais bien qu’il s’auto-corrigera de lui-même, s’il le souhaite, quand il le voudra. Les expériences passant. Après tout ne dit-on pas que l’on apprend de ses erreurs?

Si tu as vu ma vidéo sur la non-scolarisation, tu as dû comprendre que nous avons choisi avec le papa de ne pas mettre nos enfants à l’école, nous ferons donc de « l’instruction en famille ». Instruction? On nous demande souvent si nous suivrons un programme ou une pédagogie particulière.

La réponse est NON et encore NON ! Attention, on ne pense pas qu’ « instruire » activement ses enfants par une pédagogie ou une autre est moins bien – ce n’est simplement pas le chemin qui nous parle. On pense qu’il y a du bon à prendre dans chaque pédagogie, qui a vu le jour en son temps, dans son contexte d’alors, et qu’aucune ne va correspondre pleinement à nos enfants; tout simplement car chaque enfant est unique. Et qu’il nous apparaît délicat de nous immiscer, avec des règles, des pédagogies établies, dans les schémas d’apprentissages actifs de l’enfant invisibles à nos yeux de parents. Nous avons donc décidé de les accompagner sur leur chemin, à leur rythme propre, en suivant leurs envies afin de leur permettre de développer toutes sortes de compétences.

Comme le dit Clara BELLAR : « L’APPRENTISSAGE AUTONOME, C’EST APPRENDRE COMME ON LE SOUHAITE » !

Que se passerait-il si nous intervenions dans son chemin ? Notre enfant est alors comme coupé dans son élan, freiné dans son envie profonde, essayant tant bien que mal de comprendre pourquoi on l’a stoppé. Quelle raison peut bien être assez importante pour qu’on me bloque? Et il repartira alors se connecter à une autre dynamique interne. La conséquence négative, si l’occasion est peu fréquente, n’aura que peu d’impacts sur son développement interne. On peut le voir en pratique au sein même de notre famille! Car le lâcher-prise que cela nécessite (à ce sujet tu peux voir ma vidéo sur YouTube à ce sujet: https://youtu.be/6OG69UBykHU) fait qu’il n’est pas évident de ne JAMAIS interférer dans l’apprentissage de l’enfant.

 Avec le papa nous avons remarqué que nous le faisons lorsqu’on nous transférons nos propres angoisses sur nos enfants; et dans ce cas on repère que notre manque de confiance en lui – et en nous – se transmet  à l’enfant. A long terme cette attitude cassera la spontanéité des enfants à faire quelque chose, l’enfant se sentant obligé de demander la permission pour chaque chose, de demander à l’adulte son avis et son jugement sur ce qu’il fait ou ne fait pas, afin de ne pas fauter, d’être rassuré et réassuré également narcissiquement. Freiné plusieurs fois à l’heure, et avec le temps, un enfant finit également par voir sa propre flamme éteinte et suivre le comportement qu’on semble attendre de lui. Afin d’être accepté. Ses expressions d’être se manifesteront alors autrement, par d’autres voies, dites « accessoires », si le tableau de lui-même qu’on lui tend n’est pas trop restrictif.

Il nous semble dès lors primordial d’interférer le moins possible afin de laisser toute la chance à l’enfant de s’épanouir dans ce qu’il est et avec ce qu’il a en lui.

« Devenons des semeurs d’enthousiasme! » André STERN

 

SOURCES

André STERN, Semeurs d’enthousiasme, Manifeste pour une écologie de l’enfance, Edition l’instant présent, 2014.

Jonh HOLT, Les apprentissages autonomes, Comment les enfants s’instruisent sans enseignement, Edition l’instant présent, fev 2014.

Clara BELLAR, film ETRE et DEVENIR: https://www.etreetdevenir.com/EED.fr.html#Accueil

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.