Repérer les personnalités toxiques

Repérer les personnalités toxiques

Voilà un thème dont on parle de plus en plus et je trouve que c’est très bien, car les « personnalités toxiques » sont bien souvent un vrai poison dont on se débarrasse difficilement, le mieux reste donc de les éviter… mais pour cela encore faut-il les repérer. En règle générale, on a tous un 6ème sens, mais on ne l’écoute pas toujours et puis parfois on a pas envie non plus de rester sur la première impression.

Bon dans un premier temps, soyons honnête, on ne peut pas aimer tout le monde et être aimé par tout le monde non plus, et fort heureusement d’ailleurs. Donc outre les questions d’atomes crochus ou non, il existe réellement des personnes toxiques dans un spectre plus général qu’il vaut mieux éviter; et je les classerai dans trois grandes catégories:

  • les personnes toxiques involontairement et qui peuvent ne pas l’être ou qui le sont temporairement: par exemple les personnes pessimistes, ou qui ne vont pas bien et du coup leur simple compagnie  vous renvoie une image bien sombre de la vie et donc de vous-même.
  • les personnes toxiques volontairement mais qui peuvent ne pas l’être ou qui le sont temporairement: par exemple les manipulateurs qui ont besoin d’audimat car ça alimente leur ego fragile. Ces personnes n’auront donc aucun scrupule à vous poignarder dans le dos, ou à alimenter des ragots sur vous, vous jalouser, vous extorquer… le côté positif c’est que vous allez assez vite vous apercevoir de leur côté « antipathique ».
  • et enfin les personnes toxiques du style « pervers narcissiques », où cela découle d’une véritable construction psychique. Il vaut donc mieux les éviter car le pourcentage de chance de changement est aussi important que pour quelqu’un qui veut gagner à l’euromillion alors même qu’il n’y joue pas ! Et ce sont ceux-là les plus dangereux… en effet, ce sont souvent des personnes qui peuvent briller en société, de bons orateurs charismatiques , des personnes souvent très bien entourées et qui dès le départ vous proposeront de l’aide… sauf que cette aide sera très souvent transformée en message subliminal qui va s’immiscer en vous sans que vous vous en rendiez compte. En effet ce message sera la base de la relation, puisque cette aide marquera non pas un acte de pure gentillesse mais fixera toute la perversité et la toxicité future: « tu as besoin de moi, tu ne peux rien sans moi, tu ne vaux rien sans moi, tu dois me mériter » !  En effet, lorsqu’une relation commence avec ce  genre de graine, lorsqu’elle pousse -car soyez-en sûr, le pervers narcissique sait faire germer les graines avec patience- elle prendra la forme de: « j’ai de la chance qu’il/elle soit dans ma vie, car je ne sais pas ce qu’il/elle me trouve ; il/elle a raison de me dire ça, je dois l’écouter; il/elle a toujours raison… », car si le pervers narcissique vous aide ce n’est que pour vous mettre en confiance, recueillir les confidences et vous rendre dépendant de ses jugements. Il vous aspire alors sous son emprise et cela peut prendre des années avant de vous libérer de son poison; vous découvrirez derrière son armure doré un véritable masque sans humanité. Car pour le pervers narcissique, autrui n’est que l' »objet manquant »  de son désir inconscient. Autrement dit il a besoin de maltraiter autrui pour éviter de se maltraiter lui-même. Pour FREUD le narcissisme est l’investissement libidinal du Moi, ayant pour origine les toutes premières relations avec la mère. C’est donc dans la relation mère enfant, que le Moi s’est investi narcissiquement. L’énergie va ensuite investir d’autres objets extérieurs dont autrui et ce de différentes manières.

Ainsi voici les points à repérer pour éviter ou du moins étiquetter les personnes potentiellement toxiques pour soi:

1/ Cette personne parle t-elle des autres en ma présence et si oui comment? dans ce cas dites-vous qu’il est possible qu’elle parle de vous de cette façon avec d’autres.

2/ Lorsque vous n’êtes pas d’accord avec elle, a t-elle tendance à vous ridiculiser, à minimiser vos ressentis voire à vous humilier publiquement ? Et lorsqu’il vous arrive d’oser lui faire un reproche, même gentiment, a-t-elle toujours cette tendance à échanger les rôles et vous faire passer VOUS pour le « mauvais de l’histoire »?

3/ Vous sentez-vous toujours dans l’ombre de cette personne? Avez-vous la sensation que la relation est à « sens unique » comme si seul vous aviez besoin d’elle? Cette personne se confie-t-elle aussi à vous?

4/ Depuis que cette personne est dans votre entourage  a t-elle investi vos amis? vos proches? vous sentez-vous mise à l’écart de « votre propre vie »?  ou vous sentez-vous redevable de quelque chose?

5/ Vous sentez-vous bien physiquement en sa compagnie? Souvent on écoute pas assez les signes que notre corps nous envoie…

Si vous avez des questions ou un commentaire, ne pas hésiter à poster un commentaire ci-dessous. 

 

SOURCES

BOUCHOUX Jean Charles, Les pervers narcissiques, Eyrolles, 2009.

BILHERAN Ariane,  Soyez solaire ! Et libérez-vous des personnalités toxiques, Payot.

FREUD, Pour introduire le narcissisme, payot, 2012.

Jean-Edouard Grésy & Delphine Barrais, « Gérer les personnalités toxiques », ESF Editeur, 2015.

American Psychiatric Association, « DSN-IV-TR, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux », quatrième édition.

SCHIMT Laurent, La bal des ego, Bodil jacob, ed 2015.

Vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à venir nous rejoindre sur notre page Facebook: ICI

Si tu veux suivre notre actualité et recevoir notre e-book GRATUIT sur: 

"AVOIR UN COUPLE EPANOUI EN 3 ETAPES", 


inscris-toi à notre newsletters ! 

( => en un clic sur la barre latérale  !) 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *