10 points clefs pour un entretien d’embauche.

10 points clefs pour un entretien d’embauche.

Les entretiens, à vrai dire, c’est généralement assez stressant, rien qu’en y pensant.

J’ai longtemps été une personne particulièrement timorée au point d’avoir d’énormes blocages relationnels et notamment durant les discussions, alors un entretien, un oral… je n’en dormais pas! Puis, les choses ont changé. Petit twist de l’esprit. Il est particulièrement difficile de se présenter à un entretien d’embauche après une coupure (mise en avant de la vie familiale pour un temps, maladie, etc…).

Depuis, j’ai passé beaucoup d’entretiens et j’ai eu la chance d’avoir plusieurs choix en même temps ! Ce pourquoi je partage ces points clefs avec vous.

Avant l’entretien

  1. Préparez-vous mentalement, relisez l’annonce, les attendus.  Renseignez vous sur la structure et ses spécificités, « révisez » les points qui vous semblent faibles en fonction de vos acquis. En bref, remettez-vous dans le bain, cela vous permettra d’être bien au fait le jour J et de ne pas faire d’impair déplaisant aux yeux du RH. Une bonne connaissance de l’entreprise fait de vous un futur salarié impliqué aux yeux des recruteurs.
  2. Ayez confiance en vous ! Car si vous avez réussi à passer les barrières de l’envoi du CV et de la lettre de motivation, c’est que votre profil EST intéressant, que vous avez ce qu’il faut pour le poste !!!!! Faites la liste de vos points forts, de votre parcours, il en vaut la peine de toute évidence ☺ !
  3. Choisissez une tenue adaptée. C’est un point important bien que cela semble dérisoire. Si vous n’êtes pas à l’aise dans votre accoutrement, vous ne serez pas à l’aise lors de l’entretien et bien évidemment, cela se sentir. Inutile de choisir du trop guidé, généralement une tenue « habillée-mais-pas-too-much » suffit (chemise-pantalon par exemple, etc…) , n’en faites ni trop, ni pas assez (ne venez pas en survetement du dimanche !). Bref, en vous regardant dans le miroir avant de partir, il faut vous sentir « beau » !

Pendant l’entretien

  1. Dédramatisez. En réalité, vous avez besoin d’eux mais il y a des milliers de poissons dans l’eau, de nouvelles opportunités à saisir, si cela ne fonctionne pas ici, cela marchera ailleurs. Gardez en tête que vous ne jouez pas votre vie, que si ça échoue, vous trouverez probablement mieux ailleurs. Qui plus est, dans ce cas précis, ce sont EUX qui ont besoin de vous ! Ce sont des êtres humains comme vous qui ne sont pas là pour décortiquez votre cerveau. Il est important que vous ayiez l’air à l’aise même si c’est un exercice difficile. Gardez à l’esprit que ce n’est rien qu’un entretien.
  2. Travaillez le contact humain. L’entretien est un rapport humain, aussi, la politesse est certe de mise, mais il est également important d’avoir l’air professionnel et amical en même temps. Regardez la personne dans les yeux, parlez lui posément. Souriez !
  3. Mettez-vous en avant. S’il y a bien un moment dans votre vie où il est recommandé de vous mettre en valeur, c’est bien celui-ci. Décrivez vos compétences, votre parcours, vos aptitudes particulières, ce pourquoi vous seriez un employé particulièrement compétent (réfléchissez-y avant, cela sera plus simple). Il est essentiel de développer, de ne pas donner une liste linéaire de compétences (type « je suis sérieux, je suis ponctuel, je suis doué en excel… »), des exemples concrets permettront au recruteur de mieux analyser votre profil (et lui évitera d’être méfiant à ce sujet), de connaître davantage vos diverses aptitudes, votre singularité et unicité en tant que futur employé, ce qui vous démarquera  des autres de fait !
  4. Préparez la question type « qualités-défauts ». C’est une question fréquemment posée « citez vos 3 principales qualités, et vos 3 défauts », on y coupe rarement. Evitez d’y réfléchir au dernier moment, soyez honnête mais mettez en avant des qualités qui iront bien avec le poste. En revanche, évitez les réponses basiques du type « mon défaut… je suis perfectionniste », réfléchissez à quelque chose de plus personnel « j’ai tendance à entasser les papiers dans mon bureau, j’ai un sens de l’ordre qui m’est propre » ou « j’ai du mal à faire confiance à mes collègues tant que je n’ai pas pu juger de leur sérieux », « je suis très impatient de voir les résultats de mon travail ! » etc… il existe de centaines d’exemples qui ne vous mettront pas à mal.
  5. Soyez attentif : aux questions posées, prenez le temps de les écouter jusqu’au bout afin de ne pas répondre en étant un peu « à côté de la plaque » ou en allant trop loin dans l’univers personnel .  Répondez de façon calme, respirez. Soyez également attentif aux attitudes de votre interlocuteur (signes d’impatience auquel cas, synthétisez votre discours et passez au point suivant), intérêt (développez encore davantage, etc…). Cela vous donnera des directions importantes pour la suite de l’entretien.
  6. « Vous avez des questions ? » OUI ! Montrez de l’intérêt pour la structure, votre éventuel futur travail malgré tout ! Ne répondez jamais non ! Essayez de trouver des questions qui vont nouer une relation avec la personne face à vous type « comment avez-vous décidé de monter cette entreprise ? Pourquoi ? »,  « quel est votre parcours ? », « quelle est la composition de l’équipe ? » ou sur un point particulier qui vous intéresse. Il y a de milliers d’autres interrogations à poser. Ne demandez, oh grand jamais, si vous avez réussi l’entretien, c’est une marque de manque de confiance en soi (et le recruteur ne veut pas de ca dans sa structure !

Après l’entretien

  1. Détendez-vous. Avant tout, débriefez avec un proche , réfléchissez aux points que vous pourriez parfaire pour le prochain entretien. Mais également et surtout…. Relâchez la pression, prenez du temps avec des proches, faites vous plaisir. En bref, célébrez l’effort, vous l’avez mérité !

Bien évidemment, l’on ne peut réussir tous les entretiens, il y a parfois meilleur que soi.

Mais ces quelques conseils vous permettront de sortir des profils scolaires que les recruteurs rencontrent 20 fois par jour, à être une personne dont l’on se souvient et à malgré tout augmenter vos probabilités d’être embauché !

Vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à venir nous rejoindre sur notre page Facebook: ICI

Si tu veux suivre notre actualité et recevoir notre e-book GRATUIT sur: 

"AVOIR UN COUPLE EPANOUI EN 3 ETAPES", 


inscris-toi à notre newsletters ! 

( => en un clic sur la barre latérale  !) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *